Comment financer les travaux d'isolation avant une vente immobilière à Balaruc-le-Vieux ?

Partager sur :

La majorité des propriétaires entreprennent des travaux d’isolation pour améliorer le confort thermique de leur logement. Certains les planifient dans le cadre d’une vente afin d’obtenir un meilleur prix. Dans les deux cas, il est possible d’obtenir des aides financières afin d’alléger le budget à investir. Découvrez lesquelles. 

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ peut aider un propriétaire à financer des travaux d’isolation avant une vente immobilière à Balaruc-le-Vieux. C’est un crédit bancaire attribué sans intérêt et souscrit sans frais. L’emprunteur ne rembourse ainsi que le capital prêté sur une durée pouvant aller de 15 à 20 ans. Le montant dépend du nombre et de l’ampleur des travaux à entreprendre, mais en général, il est plafonné à 50 000 euros par ménage. Notez qu’il est possible de le cumuler avec d’autres aides comme MaPrimeRénov’. Le bénéficiaire peut alors disposer d’un budget de rénovation plus important et ainsi réduire son reste à charge. 

MaPrimeRénov’

C’est la subvention la plus sollicitée pour effectuer des travaux de rénovation énergétique. Elle se décline sous trois formules différentes, à savoir :

  • MaPrimeRénov’ Décarbonation : elle est généralement accordée pour financer une action isolée telle que l’isolation des murs seule. Pour l’heure, elle peut être accordée à tous les propriétaires, mais à partir de juillet prochain, elle ne pourra plus financer les actions isolées relatives à des biens classés F ou G par le DPE (diagnostic de performance énergétique). 
  • MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : elle est accordée à ceux qui doivent entreprendre des travaux de rénovation énergétique d’ampleur. Ces derniers doivent permettre de gagner au moins deux classes énergétiques et ils doivent inclure au moins deux travaux d’isolation différents. 
  • MaPrimeRénov’ Copropriété : elle est accordée aux propriétaires qui veulent entreprendre des travaux d’économies d’énergie au sein d’un bien en copropriété. 

Le montant de la prime varie d’un ménage à l’autre en fonction du nombre et de la nature des travaux à faire ainsi que de leurs ressources.